jeudi 7 mai 2009

Max Keiser, l'analyste financier repenti.

Après avoir fait fortune comme analyste financier, Max Keiser, semble t-il, a choisi de consacrer sa fortune à lutter contre les multinationales sans scrupules. Sa première victime fut Coca Cola. Il serait responsable dit-on, avec son système de boycott inédit, de la baisse de 16 % en 2006 de la valeur de l'action de la compagnie Coca Cola.

"C'est ainsi que ce génie de Wall Street habitant en France, a eu l'idée de créer une banque en ligne - la Karmabanque - pour réduire les bénéfices des multi-nationales néfastes à l'humanité.

Le principe: moins ces sociétés réaliseront de bénéfice, plus leur boycott prendra de la valeur sur Karmabanque." Source http://blogmarks.net/

Au final, après quelques recherches sur internet, il est difficile de savoir qui est vraiment Max Keiser, un repenti sincère voulant oeuvrer pour la bonne cause?

Un énième représentant de la mouvance des théoriciens de la conspiration, teintée d'antisionisme? Difficile de savoir.

A suivre...

2 commentaires:

Elmina at 9 mai 2009 à 01:27 a dit…

Théorie de la conspiration ? Puis personne nous dit qu'il vit vraiment en France celui là ... J'adoore le raccourci facile avec l'arrière plan figé pour dire que la France, c'est là où il y'a Paris ...

Anonyme a dit…

Bin oui mais les médias ne savent faire que ça. Des raccourcis.

Il n'y'a qu'a voir bigard avec son 11 septembre.

Il dénonce le fait que les journaux traditionnellement agressif ont l'aissé couler.

On a plus de véritable journaliste de nos jour. Tous ceux là sont en mission à l'étranger.

Salle de presse de l'OCDE

Centre de Nouvelles des Nations Unies

 
| accueil | |
Simple Proff Blogger Template Created By Herro | Inspiring By Busy Bee Woo Themes